samedi 21 avril 2018 à 9h30

Session d'introduction aux systèmes et Cercles Restauratifs

À propos de cet évènement

Les Cercles Restauratifs sont un processus communautaire de soutien aux personnes en conflit, développé dans les favelas de Rio au Brésil, au milieu des années 1990. Cet événement est une session de deux jours d'introduction, interactive, de démonstration et d'apprentissage expérientiel présentant l'approche de la justice fondée sur les Cercles Restauratifs.

Dominic Barter présentera un aperçu des éléments clés d'un système de restauratif, et des Cercles qu'ils soutiennent. Nous nous concentrerons sur l'évolution et la pratique du processus, ainsi que sur son application à divers types de conflits dans le domaine de l'éducation. En explorant des concepts clés, enracinés dans un processus étape par étape et illustrés par des exemples concrets, les participants envisageront et mettront en pratique des façons de les présenter à leurs propres communautés et institutions.

Dominic Barter

Dominic Barter est reconnu internationalement pour sa participation à la conception de technologies sociales empathiques pour le dialogue et le partenariat, en se concentrant sur les domaines de l'éducation, de la justice, de la culture et du changement social. Depuis plus de 20 ans il est un pionnier dans le domaine des réponses restauratives aux conflits. Au milieu des années 1990, il a co-développé les Cercles Restauratifs, une pratique communautaire et propre à la communauté pour l'engagement dynamique avec les conflits qui s'est forgée dans les favelas des bidonvilles contrôlés par les gangs de Rio de Janeiro. Il a adapté la pratique pour les projets nationaux primés du Ministère brésilien de la Justice et des Départements de l'Éducation nationale du Brésil dans le domaine de la Justice Restaurative et a soutenu sa diffusion à travers le Brésil et dans 46 autres pays, en travaillant avec les communautés, les tribunaux, les conflits civils, l'éducation, les militants et le gouvernement. En 2016, le travail a été reconnu par une résolution du Conseil national de la justice définissant le déploiement de la Justice Restaurative dans les tribunaux fédéraux.

Dans les années 2010, Dominic a développé et dirigé le projet de Restauration du Dialogue pour le Département d'éducation de l'État de Rio, puis le système restauratif utilisé dans les fameux centres de détention juvénile de Rio. Il a élaboré et supervisé le programme de médiation pour les "Unités de pacification policière" et a été professeur invité au Groupe permanent pour les méthodes consensuelles de résolution des conflits, à la Haute Cour de Rio. Dominic a également été président du conseil d'administration de l'International Center for Nonviolent Communication et membre du conseil consultatif international de la revue Restorative Justice. En 2015, il a prononcé le discours d'ouverture lors de la 5e conférence semestrielle de l'US National Association Community and Restorative Justice (NACRJ), en Floride.

Pendant 18 ans, Dominic Barter a été apprenti et collègue de Marshall Rosenberg. Il a également été président du conseil d'administration de l'International Center for Nonviolent Communication et membre du conseil consultatif international de la revue Restorative Justice.

Actuellement, elle collabore au développement de nouvelles formes d'éducation des jeunes basées sur l'intelligence communautaire et relationnelle, en tant que partenaire d'Espaço Beta, une nouvelle école publique d'enseignement secondaire. En tant que père d'une adolescente, on lui rappelle chaque jour les limites de sa compréhension du conflit, de la médiation et de l'éducation.

Inclusion et Finance

Nous invitons tous les participants à la coresponsabilité financière pour cet événement - une pratique proposée par Dominic pour soutenir consciemment des systèmes, des projets et des événements sans restreindre la participation de ceux qui ont moins accès à l'argent.

Cet événement n'est ni gratuit ni payant. Pendant notre temps ensemble, nous partagerons des informations sur les coûts de l'événement, le gagne-pain des personnes qui l'offrent en cadeau et les projets auxquels elles participent. Ensuite, nous décrirons un mécanisme simple de contribution financière pour couvrir ces coûts, contribuer aux moyens d'existence de ceux qui créent l'événement et soutenir et développer les projets qu'ils mènent. Ceux-ci peuvent être offerts en espèces ou par chèque - nous n'aurons pas la possibilité de recevoir des contributions par carte de crédit. Nous calculerons ensuite ce qui a été donné et en informerons le groupe. Par la suite, chaque personne participant à l'organisation de l'événement partagera ce qui a été apporté entre eux, dans un processus circulaire qui cherche à prendre soin du bien-être matériel de tous les participants.

Pour ceux qui ont besoin d'une aide financière pour le transport et d'autres coûts simples, nous utiliserons également une version simplifiée de ce même processus pour prendre en charge les coûts qui pourraient autrement présenter des restrictions à votre participation.

Détails pratiques et inscription

Voir la page Bordeaux - Avril 2018.

Source : http://cerclesrestauratifs.org/wiki/Bordeaux_…
Source : message reçu le 16 avril 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir