mardi 20 novembre 2018 à 20h30

Féminisme et antiféminisme dans la France de l'entre-deux-guerres

Comme chaque année, les Amis du Monde Diplomatique participent au festival international du film d'histoire de Pessac. Cette année nous vous proposons une réunion publique :

avec Christine BARD professeur d'histoire contemporaine à la faculté d'Angers, membre du laboratoire TEMOS au CNRS;

La France, "pays des droits de l'homme", n'est pas réputée pour son avance en matière de droits des femmes. En 1940, quand la IIIe République s'effondre, les Françaises ne votent toujours pas.

Peut-on imputer cet échec à la faiblesse du féminisme ? A la force de l'antiféminisme ? Les autres revendications féministes connaissent-elles d'identiques échecs? Comment comprendre la coexistence de la modernité que représente, par exemple, la figure de la garçonne, et d'un plus grand contrôle du corps des femmes (la loi de 1920 aggravant les peines pour avortement) ? Comment la France traverse-t-elle la crise économique, sociale et politique qui va accentuer la régression pour les femmes dans les années 1930 ?

Au-delà du cas de l'entre-deux-guerres, cette conférence montrera la richesse et la complexité d'une relecture de notre histoire au prisme du genre et des mouvements qui s'engagent pour ou contre l'émancipation des femmes.

Source : message reçu le 6 novembre 23h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir