lundi 18 mars 2019 à 20h

"Un héritage empoisonné"

Soirée film-débat au cinéma Utopia de Bordeaux

Avec des militants venus de Bure (Meuse)

Film d'Isabelle Masson-Loodts

Isabelle Masson-Loodts est archéologue, auteure et journaliste. Dans son documentaire elle nous emmène sur les traces de la première guerre mondiale en France et en Belgique.

Nous apprenons que les vestiges de cette tuerie de 14-18 sont toujours présents sur les terres ayant servi de champ de bataille.

Des millions d'obus ou de grenades, dont un tiers n'ont pas explosé, ont truffé la terre. Il a fallu des années pour que l'agriculture reprenne lentement ses droits.

En France, suite aux recherches concernant la première guerre mondiale, on a re-découvert qu'il y avait eu dans les années 1920 un énorme complexe industriel de récupération et de destruction de munitions près du petit village de Muzeray (Meuse).

Cette installation a détruit là 1 500 000 obus chimiques et 300 000 obus explosifs provenant d'un peu tous les champs de bataille. L'existence de cette usine avait été quasiment oubliée par les habitants de la région.

A nouveau des dangereux déchets.

Aujourd'hui cette région de la Meuse est à nouveau confrontée à un problème de traitement de déchets encore plus dangereux. Il s'agit de l'enfouissement de déchets nucléaires hautement radioactifs à 500 mètres de profondeur sur le site de Bure.

Après ses recherches sur les traces de la première guerre mondiale,Isabelle Masson-Loodts s'interroge sur les capacités de notre mémoire.

Si l'on a pu oublier en moins de 100 ans, l'existence des armes laissées dans la nature après 14/18, comment peut-on se fier au fait que les déchets nucléaires resteront sans danger pour les générations futures ? Ceux-ci ont une durée de vie de plusieurs centaines de milliers d'années.

C'est vertigineux !

Quant on sait qu'une civilisation dure tout au plus quelques milliers d'années, comment faire passer les informations aux générations et aux civilisations qui suivront ?

Inspiré de l'article de Anne De Muelenaere

UTOPIA Lundi 18 Mars 20 h 30.

Source : http://tchernoblaye.free.fr/
Source : message reçu le 2 mars 20h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir