dimanche 16 juin 2019 à 14h

PAMELA PINK BLOC
A LA MARCHE DES FIERTES DE BORDEAUX

Dimanche 16 juin 2019 - 14h00 - Allée de Serr (rive droite) Bordeaux

2017 : A BAS LA DICTATURE DES NORMAUX

2018 : NE TOMBEZ PAS AMOUREU* DU POUVOIR

En 2019, nous n'éprouvons aucune fierté face à la lecture du mot d'ordre officiel : "De Stonewall à Bordeaux, un passé toujours présent. » On voit très bien les falsifications, les dénis et les mensonges initiés et ce qu'ils occultent. Depuis Stonewall rien, ou presque, n'est venu s'opposer véritablement à l'ordre des choses et à la sinistre réalité. Rien ne s'est amélioré et ce n'est pas le pinkwashing de la mairie, organisé main dans la main avec l'Etat, qui changera nos vies.

Stonewall, ce fut des émeutes contre la police,et aujourd'hui la police est toujours la première source de violence contre nous, contre les quartiers, contre les gilets jaunes : tout ce qui est en-dehors de la norme. Nous refusons tout lien avec le bras armé de l'Etat, même LGBT, pas de flics dans nos marches. De même, on se refuse à croire que ceux qui nous gouvernent, souhaitent autre chose que nous vendre au capitalisme qui tue le monde et toutes formes de vie.

Nous n'oublierons jamais nos illustres ancêtres révolutionnaires Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera éhontément réutilisées sur l'affiche officielle. Mais comme nous vivons dans le temps présent nous avons décidé de choisir comme égérie cette année une Queen : Pamela Anderson. Ce "Pamela Bloc » se veut comme une présence colorée, mouvante et radicale. Viens avec ton maquillage, ton masque, ta cagoule, ton gode-ceinture, tes slogans, tes pancartes, tes talons et ta flamboyance ressusciter Stonewall.

Parce que Pamela dénonce un large éventail de ce qu'on refuse de ce monde et ce pourquoi nous nous battons chaque jour : la mort de la planète, le traitement des réfugié.e.s, les violences et la répression d'Etat, la surveillance et le contrôle généralisé des populations et toutes normes, ainsi :

Nous, Pamela, voulons célébrer les émeutes de Stonewall, où
folles, pédées, gouines, trans latina et noires ont affronté les forces de l'ordre en 1969. Nous souhaitons en finir avec la politesse
béchamel-bouche-trou, la réclamation plaintive et l'intégration
petite-bourgeoise. Nous ne serons jamais des agents du capitalisme et ne repeindrons pas nos cages en doré.
Nous, Pamela, souhaitons résister à la normalisation en destituant
la politique des identités, celle qui offre à l'Etat la possibilité de
contrôler nos corps, surveiller nos esprits et punir nos
complicités. Les politiques LGBTQI ne sont-elles pas devenues les armes du néolibéralisme ?

# Moins de Schiappa, plus de Pamela

Nous, Pamela, faisons de nos corps le terrain de nos guerres ! Ces
guerres que nous menons pour défendre nos vies contre un pouvoir
autoritaire qui organise patiemment la destruction du vivant. Ce même pouvoir qui régit les violences auxquelles nous faisons face chaque samedi. Ces brutalités que nos frères et soeurs subissent, silencieusement, depuis tant d'années dans nos campagnes et nos banlieues. Mais alors que voulons-nous ? Nous voulons tout ! Nous voulons un monde qui lutte contre sa propre autodestruction. Nous voulons limer les barreaux. Nous voulons tout détruire en talons aiguilles sertis de diamants. Nous voulons que nos intimités soient criminelles, que nos désirs soient désordres.

# Pamela m'a radicalisé

Du maillot rouge aux gilets jaunes, des gilets jaunes aux cagoules roses, rejoins le Pamela Bloc !

#Stonewall #PamelaMaRadicalisé #PinkBloc #PamelaBloc #MarshaPJohnson #SilviaRivera #DiamondsAreAGirlBestFriends #MoinsDeSchiappaPlusDePamela #MarcheDesFiertés #émeutesenlouboutin #noculsvontbriservosmatraques #abaslesgaysflics #PamelaAnderson #GiletsJaunes #CagoulesRoses #FinDuMondeFinDuMoisMemeCombat #DetruireLesIdentités #DésindividualisationGénérale #ABasLaDictatureDesNormaux #NeTombezPasAmoureuDuPouvoir

Source : message reçu le 7 juin 13h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir